Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 19:11

Robert-conference-voix-chant-42.jpg

 

    À l'occasion de sa troisième conférence de la saison 2012-2013 consacrée au Chant et à la Voix dans la musique du 20e siècle, Robert Bichet s'est étendu hier soir sur l'aspect expression pure du chant, qui appartient à l'homme autant qu'à l'animal.

    Riche en découvertes musicales splendides mais surtout orientée vers le chant choral, cette conférence a encore une fois permis à Robert d'exprimer ses convictions profondes, rappelant que l'art est avant tout un moyen de résistance (et d'évoquer le Chant des Déportés d'Olivier Messiaen, puis les Chantefleurs et Chantefables de Witold Lutoslawski sur des textes de Robert Desnos, poète déporté et mort en camp de concentration à la veille de sa libération) ; mais aussi le support incantatoire de l'âme qui se tourne vers le monde spirituel (passant de l'oratorio Le Roi David d'Arthur Honegger et des Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc aux Derniers Rites Paiens de Bronius Kutavicius...)1.

      Et à le voir évoluer sur la scène tel un acteur, chacun pouvait comprendre quelle importance revêt pour lui cet organe fondamental.

   C'est cependant en tant qu'expression pure et ludique qu'il nous présenta, après Einstein on the beach de Philip Glass, cette petite merveille que constitue le "Mouyayoum : muo:aa:yiy:oum" d'Anders Hillborg, musicien suédois né en 1954, en ajoutant cette tirade (que vous entendrez d'ailleurs dans la vidéo ci-dessous) :

« On dit parfois "Les jeunes… les jeunes ne sont pas capables de...", mais c’est faux ! Il y aura toujours, tant qu’il y aura des hommes sur terre, des créateurs, des poètes, des peintres, des musiciens, des architectes, des ingénieurs, des gens qui inventeront, des gens qui vivront… Il n’y a pas que des dictateurs, il n’y a pas que des gens qui vous imposent des trucs épouvantables ; il y a aussi des gens qui vous invitent au voyage, qui vous invitent au rêve, et qui vous invitent à la résistance. »

       

 

      Et c'est sur ces mots qu'il achèvera sa conférence (ou presque, car traditionnellement il conclut toujours avec la citation d'Anatole France qui figure dans la colonne de droite de ce blog, et il l'ajoutera donc ensuite)  :

« Mesdames et Messieurs, je vous remercie car grâce à vous, j'ai fait un beau voyage ; et grâce à vous je découvre toujours de nouvelles œuvres. »

 

1  Tous ces liens renvoient aux vidéos de youtube correspondant aux musiques que Robert a diffusées lors de la conférence. En ce qui concerne "Le Roi David", vous pouvez démarrer à 4'40, et pour "Les derniers rites païens", vous pouvez enchaîner sur les vidéos des mouvements suivants (quatre en tout).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Cours - conférences
commenter cet article

commentaires

pierrot, vagabond des mots et des routes 16/03/2013 20:27

Quelle magnifique vie d’artiste
que la vôtre Monsieur Robert Bichet
vous qui dansez si musicalement
la soif de faire émerger le poète en l'autre:)))

Dans le cadre
de mon vagabondage poétique
et numérique,

permettez-moi de vous faire découvrir
un conteur international du Québec
Simon Gauthier,
fascinant poète-passeur
de la scène

peut-être aurez-vous l’occasion
d’assister à sa prestation

PARIS

SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
SPECTACLE « LE VAGABOND CELESTE »

25 MAI 2013,
21 H À 22H 30
LE PETIT NEY
10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE

PARIS

——-

puis-je aussi me permettre de vous partager
son courriel du 1ER MARS 2013

——–

Allo Pierrot, je suis en France.
Je rentre demain au Québec.

Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics. Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!

Je voulais te dire que j’ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est passé et a été entendu
à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un prisonnier ne s’est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
gardiens mon dit que c’est la première fois qu’ils voyaient ca!)

et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
Les gens sont restés longtemps
et plusieurs larmes d’espoir brillaient dans le noir.

Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
Merci!
Merci!
++++

Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
grippe à la gorge.
De bonnes tisanes et des amis pour guérir
+

+++
J’espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
gens et pays oeuvre d’art
va bien!

On se voit sous-peu
en mars, si la vie le veut!
pour aller plus loin!

Bonne journée
Simon :+)

—–

REPONSE DE PIERROT
A SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC

Cher Simon

Je te prédis un succès international
parce que tu es un poète-passeur:)))

Bravo Simon
longue vie à ta vie d’artiste
et de conteur international

——-

Puis-je conclure avec ce poème chanté par Simon Gauthier à la toute fin de son spectacle LE VAGABOND CELESTE,qui sera présenté à Paris le 25 mai 2013.

DANS LA BEAUTE DU MONDE

dans la beauté du monde
dans la beauté du monde
je marcherai

deux âmes sioux m’inondent
deux âmes sioux m’inondent

dans votre beauté du monde
France et Jean-René
je marcherai

suis devenu

un arbre qui marche
parce qu’il relève ses racines

un doux vieillard
qui le soir délasse ses bottines

une belle jeune fille
qui r’trousse sa jupe
parce qu’elle dessine

le bout d’ses doigts
dans la rivière

dejà fini
l’été d’hier

reste le canot de Jean-René
les fruits de France et sa bonté

sur leur galerie
de Notre-Dame de Montaubant

je me prépare pour l’hiver
tel un enfant

car mes deux ames sioux
ont fait de moi
un arbre-fou

comme le canot de Jean-René
sur la rivière Batiscan

comme les fruits de sa belle France
de Notre-Dame de Montauban

je traverserai
l’éternité
en marchant
la neige et le vent

Pierrot
vagabond céleste

—–

http://www.simongauthier.com

sur google,
simon gauthier, conteur du Québec, video vagabond celeste

http://www.enracontantpierrot.blogspot.com
http://www.reveursequitables.com

Longue vie au musicien des autres que vous êtes:)))

Pierrot

Martine Maillard 16/03/2013 22:03



Merci, Pierrot, et toutes nos amitiés !



mamalilou 10/02/2013 20:23

qui peut encore douter des bienfaits du partage...
doux bisous et grand merci à toi, un vrai ptit travail...

Martine Maillard 10/02/2013 23:08



  Merci de ton passage, Mamalilou !



Viviane 08/02/2013 20:25

Il a raison, tant qu'il y aura des poètes et des musiciens qui le sont tout autant, il y aua encore un peu d'espoir en ce pauvre et triste monde qui se fait de plus en plus sauvage, sans doute
question de cycle...

Martine Maillard 08/02/2013 22:28



Oui, disons que c'est le cycle...    Bises, Viviane, et merci de ton passage !



Phène 08/02/2013 09:26

Bonjour cher Robert,
Merci de nous transporter sur le tapis des merveilles musicales dont l'envolée est d'une beauté et d'une richesse intemporelles... Bien amicalement

Martine Maillard 08/02/2013 15:43



  Merci, Phène ! Je transmets.



bosquet 08/02/2013 08:40

Très poignant, très émouvant. Une fois de plus Robert montre sa capacité à nous transmettre ses ressentis et ses réflexions les plus intimes. Nous garderons un excellent souvenir de toutes ses
conférences.

Martine Maillard 08/02/2013 15:44



Merci Alain... C'est sympa de mettre une commentaire et le  tien me va droit au coeur ! Mais il est évident que j'en ferai part à Robert ; d'ailleurs il n'est pas impossible qu'il jette un
coup d'oeil à la  page de lui-même.



marlou 07/02/2013 07:35

Qu'il continue à transmettre sa passion de la musique, c'est ce qu'on lui souhaite...
Amicalement

Martine Maillard 07/02/2013 18:32



  Merci, Marlou ! 



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).