Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 14:42

     L'exposition « Cité-Sommeil aux soleils transposés » est toujours visible à la médiathèque de Bonnat, en Creuse (à 22 km au nord de Guéret en montant vers La Châtre par la D 940), selon les horaires suivants :

Mardi      :          -         / 14h - 18 h30
Mercredi :  9 h - 12 h / 14 h - 18 h30
Jeudi        :         -         / 14 h - 18 h30
Vendredi :         -         /  15 h  - 20 h
Samedi    :  9 h - 12 h  / 14 h - 17 h

  Voici quelques images prises lors du vernissage par Mme Christine Bel et M. François Gonod (son site), de l'association Lire à Loisir de Bonnat (avec leur aimable autorisation).

Vernissage-Bonnat-01.jpg

    Robert Bichet présente ses tableaux en en expliquant le sens caché : c'est-à-dire, non seulement l'image qui se cache derrière l'image (ici, pour ce dessin intitulé "l'Éternel Départ", on aperçoit derrière les constructions esquissées à l'encre de chine sur fond de taches d'aquarelle un profil général de bateau), mais aussi le message qu'il a voulu faire passer dans son exposition par la disposition des oeuvres et leur succession dans l'espace : ici, lorsqu'on arrive en haut de l'escalier on plonge dans un nouvel univers, celui du rêve... et c'est "l'Éternel Départ".

Vernissage-Bonnat-07.jpg      Pourquoi ? Un coup d'oeil en arrière vers la descente permettra mieux comprendre. Vous vous souvenez sans doute de cette équation chère à l'artiste qu'il avait déjà déclinée à Déols en début de son exposition, et qui est formulée à partir de 2003, avec Mutation-Galaxie (voir ici) ? La vie est faite de "Chaos" successifs (autrement dit : d'épreuves, de difficultés à résoudre ou de drames à affronter) - et c'est le premier tableau, noir et sombre, qui est tout en bas ; mais si nous réussissons à nous élever au-dessus du problème pour envisager ce qu'il a à nous enseigner ou ce qu'il peut nous apporter de bon, nous prenons les choses en mains et nous hissons à un palier supérieur qui est "l'Espace transformé" (second tableau, celui du milieu) ; et enfin, lorsque nous sommes prêts à projeter sur les choses un regard différent, enrichi par cette nouvelle compréhension, nous sommes tout à fait au-dessus des contingences et c'est "l'Éternel Départ"(le troisième tableau, en haut de l'escalier). Tout un symbole, parfaitement exprimé par les marches peu à peu gravies.

Vernissage-Bonnat-02.jpg

    Pour Robert Bichet l'art véhicule avant tout un message humaniste, et pour bien remplir sa fonction il doit le faire à la fois de manière accessible et sous toutes les formes disponibles, afin de permettre à chaque être vivant d'exprimer sa sensibilité (c'est pourquoi Robert Bichet est aussi pédagogue) ; ainsi on peut le retrouver dans tous les domaines de la vie : dans des plis postaux par exemple, ou dans des poèmes illustrés comme on l'aperçoit ci-dessous.

Vernissage-Bonnat 05

    L'Art étant donc une expression "multiforme", un même sujet pourra être exploité par plusieurs types d'oeuvre :  picturale, poétique ou musicale - et parfois par les trois à la fois . « Parcours secret derrière Orion » par exemple a d'abord été un tableau, puis fut une composition pour un ensemble de sept saxophones, et enfin fut le titre d'un recueil de poèmes.

Vernissage-Bonnat-06.jpg     De même nous voyons ici (l'image peut être agrandie) l'exposition de premières pages de partitions qui portent toutes des noms attribués également à des tableaux (Mutation-Galaxie, Espaces transformés, et l'Éternel Départ), tandis que la dernière oeuvre musicale ("l'Éternel Départ") est de surcroît le titre de la dernière partie d'un de ses recueils poétiques, « Parcours secret derrière Orion ».

Vernissage-Bonnat-03.jpg

      Ici Robert Bichet aborde ses oeuvres les plus récentes, celles qui ont donné leur titre à l'exposition : la série des « Cité-Sommeil ». Il montre d'abord les premières, celles que l'on a déjà vues à Déols, en petit format : il s'agit probablement ci-dessus de "Cité-sommeil au bateau égaré". Les couleurs, qui se sont avivées au fil du temps (alors qu'à l'origine il n'y en avait pas) se font de plus en plus ensoleillées, virant au jaune puis à l'orangé.

Vernissage-Bonnat-04.jpg

    Voici enfin ses dernières réalisations, en grand format, sur lesquelles je m'étendrai davantage dans un prochain article.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Dessin - expositions
commenter cet article

commentaires

Viviane 17/09/2011 21:01


Le peu que je parvienne à voir me donne vraiment envie d'approcher cet artiste et de voir en vrai une de ses oeuvres, cela semble à la fois dessiné, coloré, pensé, structuré, composé.


Martine Maillard 17/09/2011 21:58



Oui, il a vraiment un message à apporter et passionne tous ceux qui le rencontrent ; pas sur le plan intellectuel, d'ailleurs, car c'est un  message de vie, un message de chaleur humaine et
d'espoir.



alain bosquet 16/09/2011 18:35


Encore une exposition pleine de promesses. De toute façon, Robert, avec toi nous ne sommes jamais déçu et tu nous surprend toujours. A bientôt mon ami.


Martine Maillard 16/09/2011 21:46



Merci de ta visite, Alain ! Et de ton gentil commentaire...



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).