Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:44

    Poursuivons notre route entamée hier, en traversant cette fois le hall par la gauche (en revenant de l'escalier) : nous nous trouvons face à la série intitulée Mutation-Galaxie (sept tableaux en tout - chiffre sacré)  et qui date de 2003-2004, suite au décès de Marie-Hélène.

   Le titre, qui sera aussi celui d'une oeuvre musicale dédiée à la défunte, évoque la formule de prédilection de Robert Bichet selon laquelle une douleur est un Chaos, dont on peut par la volonté faire un Espace Transformé, afin de pouvoir déboucher sur un Éternel Départ (voir  ici, puis également l'article qui sera consacré à cette oeuvre dans la section Musique).

   Je vous rappelle que vous pouvez agrandir chaque photographie.

15---Mutation-Galaxie-I---2003.jpg14 - Mutation-Galaxie I (2003)

    Comme souvent, vous pouvez voir se refléter dans le sous-verre toute la salle de l'Espace Art et Culture, éclairée ce matin-là d'une belle lumière.... C'est pourquoi j'ai repris le tableau sous l'angle inverse :

15b---Mutation-Galaxie-I---2003.jpg Et même en ai isolé un détail intéressant :

15c---Mutation-Galaxie-I---detail.jpgMondes en suspension, échappées du rêve..

16b - Mutation-Galaxie II - 200315 - Mutation-Galaxie II (2003)

  Et voici le second, noir avec sa gueule béante qui crache des mondes nouveaux... Là encore je vous en ai cherché des détails.

16c - Mutation-Galaxie II - détail 1Un détail de la partie droite (où l'on aperçoit la photographe...)

16d---Mutation-Galaxie-II---detail-2.jpg    Un détail de la partie gauche, dans lequel on retrouve ces petites maisons avec des ruelles en escaliers des pays méditerranéens que Robert avait appris à aimer, à l'occasion de ses voyages au Portugal ou en Grèce. Et puis le cadre avec deux arbres, une lune et deux oiseaux qui s'envolent vers un coin de ciel bleu...

17---Mutation-Galaxie-III---2003.jpg16 - Mutation-Galaxie III (2003)

Et voici la troisième du nom, fière comme un véritable drakkar Viking...

18---Mutation-Galaxie-IV---2004.jpg17 - Mutation-Galaxie IV (2004)

     Changement d'année : changement de style ! Si le noir est toujours  bien présent dans le bas (et la gauche) du tableau, par contre les couleurs évoluent vers un ensemble plus doux. Quant à la forme spécifique, ce quatrième tableau est le seul à présenter une allure pyramidale, comme si par rapport au nombre total de sept il voulait s'affirmer comme central entre deux séries de trois.

19---Mutation-Galaxie-V---2004.jpg18 - Mutation-Galaxie V (2004)

   Comme vous pouvez le remarquer, la forme "bateau" est revenue, mais les couleurs restent identiques à celles du tableau précédent.

20---Mutation-Galaxie-VI---2004.jpg19 - Mutation-Galaxie VI (2004)

   Ce tableau, très proche du précédent, a sans doute été créé "dans la foulée" (Robert Bichet prépare souvent plusieurs dessins à la suite). Vous le voyez ici avec l'éclairage du salon d'exposition - et avec un contraste accentué comme je l'ai fait pour toutes ces images afin de dépasser les flous créés par le verre, ce qui hélas accentue également les reflets). En voici une autre reproduction, due à une photographie effectuée avec flash dans un lieu plus sombre :

20c---Mutation-Galaxie-VI---2004.jpg       Il est étonnant de constater comme les couleurs en sont adoucies, et vous pourrez ainsi vous imaginer les différences possibles sur les autres tableaux photographiés ici.

 

    La visite guidée, pour des raisons de disposition de l'espace, nous oblige à remettre la rencontre avec le septième tableau de la série à plus tard. En effet nous nous heurtons au comptoir, autour duquel sont disposés, en hauteur à gauche un poème illustré, en hauteur à droite une série de plis postaux, puis une autre série après la petite porte (voir la vidéo ici).

21---Les-Autres---2007.jpg20 - Les Autres, poème illustré (2007)

   Après le travail de renaissance effectué en profondeur à travers les Mutation-Galaxie, la vie redevient douce grâce aux sourires des autres, qui sont tous autant de soleils. Les ors et orangés du dessin sont destinés à évoquer cette lumière.

22---Plis-postaux-affranchis---A-mes-trois-filles---1998.jpg21 - À mes trois filles : Marie-Noëlle, Morgane et Sylviane,
3 plis postaux affranchis (1998)

       La poste permet de communiquer avec les autres... Et les premiers sont les plus proches bien sûr : les filles de l'artiste.

23---Plis-postaux-affranchis---A-Clement-Walker-Viry---199.jpg22 - À Clément Walker-Viry,
4 plis postaux affranchis (1993-94)

    Pour Clément Walker-Viry, un jeune ami pianiste et qui sera l'interprète de Robert Bichet, quatre plis postaux qui portent chacun un nom :

    - Espace-étoile au-dessus du village (1993)

    - Espace-étoile au village déserté (1993)

    - Espace-étoile à l'arbre mort (1994) que j'ai photographié séparément ci-dessous. 

    - Espace-étoile au bateau englouti (1994).

23b---Pli-affranchi-a-C-Walker-Viry---detail---Espace-Eto.jpg    Détail : Espace-étoile à l'arbre mort. Comme vous pouvez le voir Robert Bichet, passionné de philatélie (mais pas de timbres compliqués : d'histoire de la poste !) a réussi à faire tamponner cette enveloppe en "ambulant", c'est-à-dire à lui faire apposer un cachet qu'on ne trouve que dans les trains, lorsque par exemple celui-ci a été oublié au bureau de poste.

24---Mutation-Galaxie-VII---2004.jpg23 - Mutation-Galaxie VII (2004)

   Et voici notre septième tableau, posé sur le chevalet près de la porte d'entrée, et si à contre-jour que vous me voyez le photographier ! ... Heureusement j'en avais également un autre cliché pris avec le flash ; mais j'ai tenu à éditer celui-ci pour maintenir l'unité et le rendre comparable à ses semblables.

24b---Mutation-galaxie-VII--2004.jpgLe voici dans un milieu plus sombre, et sans reflets !

 

    Passons maintenant, en retraversant le hall à l'opposé, à la série des huit Cité-sommeil encastrées dans les trois petites niches (encore un symbole...), et dédiées "à Pascale". Mais tout d'abord la feuille de présentation qui se trouve dans la première niche :

25---Description.jpgCette description recouvre en fait l'oeuvre picturale entière de Robert Bichet.

31----Cite-sommeil-aux-trois-menhirs---2010.jpg24 - Cité-sommeil aux trois menhirs (2010)

   Je n'ai photographié que ce premier tableau, les autres étant déjà présents dans mes archives avec moins de reflets. Comme vous pourrez le constater, ces tableaux sont tous disposés en hauteur, avec des couleurs solaires chaudes et douces. Leur titre est inspiré généralement du dessin, qui lui découle de façon aléatoire des taches colorées déjà esquissées. En voici une autre image :

31b----Cite-sommeil-aux-trois-menhirs---2010.jpgMême tableau photographié comme les suivants dans un milieu plus sombre.

34---Cite-sommeil-revant-a-l-ouest---2010.jpg25- Cité sommeil rêvant à l'ouest (2010)

30---Cite-sommeil-au-soleil-noir---2010.jpg26 - Cité-sommeil au soleil noir (2010)

28---Cite-sommeil-au-rayon-vert---2010.jpg27 - Cité-sommeil au rayon vert (2010)

   Les "Cités-sommeil" semblent être perçues au crépuscule... Elles s'endorment tandis que le soleil se couche. D'où ce "rayon vert" qui, selon un  roman de Jules Verne, pourrait être observé exceptionnellement au coucher du soleil (voir ici et ).

29---Cite-sommeil-au-soleil-couchant---2010.jpg28 - Cité-sommeil au soleil couchant (2010)

27---Cite-sommeil-au-bateau-egare---2010.jpg29 - Cité-sommeil au bateau égaré (2010

32---Cite-sommeil-defaite-a-l-ouest---2010.jpg30 - Cité-sommeil défaite à l'ouest (2010)

33---Cite-sommeil-revant-a-l-est-puis-a-l-ouest.jpg31 - Cité-sommeil rêvant à l'est puis à l'ouest (2010)

 

     Et voici cette visite terminée ! Pour finir, n'oublions pas de glisser un mot sur le Livre d'Or (pour vous ce sera un petit commentaire sous cet article), et jetons un coup d'oeil si ce n'est pas déjà fait au livre exposé : Parcours secret derrière Orion.

26---Presentation-Parcours-Secret-Livre.jpgUn dernier dessin pour présenter ce livre...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Dessin - expositions
commenter cet article

commentaires

mamalilou 20/03/2011 00:19


enrichissant parce que passionné :o)
un billet parcouru avec attention et plaisir
merci


Martine Maillard 20/03/2011 19:38



Merci de ta gentille visite, Mamalilou ! Et bon courage pour les cartons et leur transport !



Viviane 15/03/2011 17:45


Chacun a sa personnalité et chacun attire l'oeil. Plus que des bateaux en partance, j'y vois vraiment de s villes aux mille clochers, villes désarticulées, villes explosées ou en pleine ascension.
Cela me plait infiniment, pour le rait acéré, le juste poids de la couleur, le climat, la personnalité forte.


Martine Maillard 15/03/2011 18:04



Merci, ça va lui faire plaisir. Pour une personnalité forte, oh oui, il en a une ; et c'est d'ailleurs ce qui lui a
toujours permis de dépasser les démons destructeurs qui ont par ailleurs emporté sa soeur... Laissé pour mort à l'âge de 3 mois, ce n'est pas pour rien qu'il a survécu, et comme après une NDE, il
consacre sa vie à appporter aux autres cette lumière et cet promesse de renaissance qu'il a puisés alors.



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).