Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 17:32

 

Logo-Harmonie.jpg

     La mutuelle "Harmonie" la bien nommée (qui dans le Cher se qualifie de "Berry"), ou plus exactement son président Pierre Potier, vient d'inviter Robert Bichet à exposer ses oeuvres dans les locaux de son Siège Social à Bourges.

     Sous le titre global de "Cité Sommeil" (Exposition non-vente - car Robert ne vend jamais ses oeuvres - de dessins, de plis postaux et de poèmes illustrés), l'artiste a accroché  25 tableaux depuis le Hall d'entrée jusqu'à la Salle d'accueil du public selon un ordre médité et riche de sens.

 

Expo-HarmBerry-dec10-05.jpg     Lundi soir (6 décembre) avait lieu le vernissage, en présence du président que vous voyez ci-dessus à gauche sur la photo (cette photographie et celles qui suivent sont des clichés d'amateur).

    Ici nous nous trouvons dans la salle d'accueil du public que décorent des poèmes illustrés, par exemple "Printemps" (tout à fait à droite),

RBichet-printemps    ou "l'Enfant" (juste à sa gauche).

L'enfant 01    A l'occasion de ce vernissage, non content d'organiser une visite commentée de l'exposition, Robert Bichet fit entendre un peu de sa musique (l'une des "Saisons de Condé", "L'hiver", créé en juin 2010 en l'église de Condé), et lut publiquement certains de ses textes.

Expo-HarmBerry-dec10-01.jpg

    Voici le Hall d'entrée avec le démarrage de la visite autour d'Espace Transformé (1983)

Espace transformé - 1983        et de trois dessins tirés de la série "Cité-sommeil en 8 dessins" (2010) : ci-dessous, "Cité-sommeil aux trois menhirs".

Cite-sommeil-aux-trois-menhirs---2010.JPG   Puis l'artiste s'attarda à détailler son tableau "Parcours secret derrière Orion" (1991)

Expo-HarmBerry-dec10-03.jpgque vous voyez ici de face

Parcours secret derrière Orion - 1991      avant de conduire les assistants vers la salle d'accueil où se trouvaient les plis postaux

Expo-HarmBerry-dec10-02.jpg

(particulièrement ceux adressés à ses trois filles, Marie-Noëlle, Morgane et Sylviane)

plis postaux 03    puis les Poèmes illustrés, dont vous le voyez ci-dessous lire certains dans la plaquette "Là-bas sont tous les Rêves" que nous avons évoquée ici.

Expo-HarmBerry-dec10-04.jpg

   A l'écoute, profitons nous aussi de l'audition de l'Hiver, improvisation sur des schémas de l'auteur et sous sa direction, pour sept musiciens : un violoniste, un flûtiste, un saxophoniste jouant du saxophone alto, un bassoniste, un pianiste, un ondiste jouant des Ondes Martenot et un percussionniste jouant du vibraphone et des tams-tams Paiste et Chinois.

 

   (enregistré le 5 juin 2010 en l'église de Condé, près d'Issoudun, Indre)

  ------------

        Cette exposition, ouverte au public depuis hier (mardi 7 décembre), le restera jusqu'au vendredi 11 février 2011 au Siège Social de la mutuelle berrichonne,

PIPACT (Parc Industriel de Production et d'Activités Commerciales et Tertiaires)

9 rue Charles Durand

18000 BOURGES

         aux heures d'ouverture évidemment du service qui sont :

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30

et de 13h45 à 18h.

  Profitez-en ! 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Dessin - expositions
commenter cet article

commentaires

christiana 10/12/2010 11:22


J'aime beaucoup vos dessins, illustrations de poèmes. Je trouve cela très délicat et original! De plus, vous avez l'air d'un personnage bien sympathique et artiste complet.


Robert 10/12/2010 19:10



Merci de votre visite, Christiana. Pour être original, je le suis ! Mais en général les gens aiment ce que je fais, et c'est parce que je suis totalement moi-même et qu'ils m'aiment aussi.


Cela dit, il y a aussi certainement des gens qui me détestent !



Viviane 09/12/2010 09:06


Très beaux dessins, vraiment... Quelque chose de très onirique, presque science fiction dans le trait qui rappelle celui de Buffet parfois, la dureté lourde en moins.


Martine Maillard 09/12/2010 15:44



Oui, onirique, Science-fiction, tout-à-fait... En plus, les parents de Robert détenaient deux immenses tableaux de Buffet qui ont peut-être en effet marqué son imaginaire.



tilk 08/12/2010 22:37


c'est fantastique ...j'adore l'énergie et le mystère de tes créations
amitié
tilk


Robert 08/12/2010 22:43



Merci, Tilk. Les tiennes aussi ne sont pas mal.



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).