Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 19:24

     La prochaine conférence de Robert Bichet aura lieu comme indiqué sur cet avant-programme 


le lundi 9 mars de 18h à 20h

et portera sur

Serge PROKOFIEV.


   Bien connu pour son 3e Concerto pour piano, son ballet Roméo et Juliette ou son Pierre et le Loup, il reste avec Igor Stravinsky le musicien russe du XXe siècle le plus apprécié du grand public.

    

    Ce fut un enfant prodige. Né en 1891 dans une famille aisée sous l'Empire Russe, il est dirigé très tôt vers la musique par sa mère qui découvre ses dons, et après quelques études à Moscou intègre en 1904 le prestigieux conservatoire de Saint-Pétersbourg où il devient l'élève entre autres de Rimski-Korsakov
     Quoi d'étonnant ainsi à ce que l'on découvre en lui par la suite un génie de l'orchestration ! Par exemple dans la merveilleuse Suite Scythe qu'il composa en 1914 sur un argument tiré de la mythologie de ce peuple d'Europe Centrale.

 

 

     De cette prodigieuse précocité Prokofiev gardera toujours une grande assurance en sa supériorité et une passion sans cesse renouvelée pour des formes résolument modernes d'écriture.

     Sa production, marquée d'une personnalité étonnamment énergique, est si abondante que Robert ne pourra qu'en esquisser les grandes lignes.  

   Il s'arrêtera cependant plus volontiers sur les oeuvres que l'on connaît moins, telle cette étonnante seconde symphonie (il y en a sept en tout dont la première répond, on le sait, au goût déclaré de l'époque pour le "néoclassique") qui fut surnommée "de fer et d'acier" à cause de l'engouement qu'elle traduit - comme certaines oeuvres de notre Arthur Honegger - pour le monde des usines et la montée des machines... Son premier mouvement serait ce que Prokofiev a écrit de plus dissonant... 


 

 

 

     Mais je ne veux pas vous faire fuir et terminerai sur une note plus "romantique" avec cette superbe Ouverture sur des thèmes juifs...

 

 

 

    Prokofiev mourra en 1953 le même jour que Staline, si bien que l'on attendra six jours pour annoncer son décès ; ensuite il lui faudra passer par un certain purgatoire en raison de cette influence néfaste avant d'être reconnu à sa juste valeur et être couronné du prix Lénine (1957).

 

    Comme à l'accoutumée en cliquant sur l'image ci-dessous vous pourrez télécharger le PDF de l'affiche présentant la conférence. 

 

Affiche Prokofiev

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Cours - conférences
commenter cet article

commentaires

marlene04 m 23/02/2015 00:55

Cela semble passionnant ! Quel dommage d'etre si loin ...

Martine Maillard 23/02/2015 09:10



  Merci Marlène !



alain bosquet 22/02/2015 22:53

Encore une excellente introduction à la prochaine conférence de notre ami Robert qui, j'en suis convaincu, saura une fois de plus nous faire partager sa passion pour la musique contemporaine.

Martine Maillard 23/02/2015 09:10



... Avec l'enthousiasme que l'on sait. Bises, mon cher Alain.



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).