Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 16:57

       Les cycles de conférences s'étalent chaque année de janvier à juin à raison de six au total, une par mois. L'automne est réservé à leur préparation.

       En effet Robert Bichet ne ménage pas sa peine : non seulement il fait des recherches dans toutes ses ressources personnelles qui sont importantes, mais en plus il se rend à la médiathèque de Bourges à laquelle il est abonné et y déniche des trésors, particulièrement sous la forme d'enregistrements rarissimes et introuvables.

      Puis il prépare avec Bruno Robin, régisseur de la Boîte à musique et technicien du son (voir ici en fin d'article) les enregistrements destinés à être diffusés durant la soirée, sous forme d'extraits numérotés : minutieux travail de studio.

Conferences-Robert-01.jpg    Soucieux de ne pas déborder des deux heures qui lui sont imparties et se sachant bavard, Robert Bichet installe devant lui un réveil dont il suit scrupuleusement la marche, ce  qui ne l'empêche pas de se laisser emporter parfois par les feux de la passion, prenant possession de l'espace pour déclamer quelque citation d'un poète ou d'un musicien.

Conferences-Robert-03.jpg      Le public, comme vous pouvez le voir dans la vidéo de Pierre Gilliocq et Anne-Sophie Serpossian publiée ici, n'est jamais déçu et reste plutôt suspendu à ses paroles.

Conf-Robert-assemblee.jpg

     L'assemblée est d'ailleurs éclectique, formée d'enseignants, de retraités, d'étudiants, autant que de musiciens ou de personnes désireuses d'apprendre en général. Chacun a pu lire sur l'affiche de l'année 2009 l'avertissement catégorique du conférencier et en vérifie la véracité  :

 

       « Il n'est pas nécessaire de posséder la technique du médecin, du sculpteur ou de l'artiste peintre pour apprécier la beauté physique d'un être humain pas plus qu'il n'est nécessaire d'être zoologiste ou botaniste pour se laisser séduire par la faune ou la flore de la grande forêt.

       Il en est de même pour la  musique contemporaine que vous rencontrerez en vous laissant guider, inviter et surprendre.

        Si certaines oeuvres arides, sèches et rebutantes vous abandonnent parfois en heurtant votre oreille sur le bord du chemin, d'autres très riches, sensibles, profondes et délicates vous invitent au voyage. C'est de ces grands chefs-d'oeuvre que je vous parlerai avec simplicité.

          Ainsi pourrez-vous découvrir toute la subtilité de l'univers sonore d'Olivier MESSIAEN, d'André JOLIVET, d'Henri DUTILLEUX, de Toru TAKEMITSU, de Philippe HERSANT et de Marc-André DALBAVIE.

          La musique contemporaine peut être très séduisante. C'est ce que j'essaierai de vous faire découvrir tout au long de ces six conférences consacrées à l'écoute. »

 

Cycle conférences 2009

Tract confectionné par Robert Bichet avec un dessin de sa main (daté de 2006). Vous pouvez agrandir l'image.

 

     Par la même occasion vous avez là la liste des compositeurs abordés la première année.  Et si l'idée de poursuivre en 2010 a été aussitôt évoquée, c'est que personne ne s'est trouvé dérouté par l'audition des oeuvres proposées, bien au contraire : si Robert Bichet précise dans l'intitulé de son sujet "l'Univers musical de...", c'est précisément parce qu'il n'entre aucunement dans des considérations d'ordre technique, mais plutôt s'en tient à "l'atmosphère" dégagée par la musique, comme on peut ressentir l'atmosphère d'un poème ou celle d'un tableau.

 

     Cependant en 2010 notre conférencier voulut varier quelque peu son propos, en s'écartant d'auteurs précis pour s'intéresser à des thèmes qu'ils ont illustrés.

      Voici donc ses différents sujets, suivis du commentaire ajouté sur l'affiche toujours ornée de l'un de ses dessins.

 

         «    - L'univers musical d'Arthur HONEGGER

               - L'univers musical de Francis POULENC

               - L'univers musical de Darius MILHAUD

               - Le bestiaire et la nature dans la musique du XXe siècle

               - Le train, le bateau, l'avion dans la musique du XXe siècle

               - Les astres, l'espace, le temps dans la musique du XXe siècle.

         La musique du XXe siècle, encore injustement trop souvent méconnue, n'offre pas forcément le visage sec, aride ou rebutant qu'on lui prête parfois. Bien au contraire, une grande quantité d'oeuvres riches, profondes et délicates vous invitent au voyage. C'est de ce répertoire que je vous parlerai avec simplicité durant ces six conférences consacrées à l'écoute.  »

Cycle de Conférences 2010L'image ici aussi s'agrandit. Le dessin date de 1990.

       C'est cette notion de "voyage" qu'il aime à souligner, car pour lui l'art est toujours une invitation au Rêve.

       Pour vous donner un exemple de ce que peut être une conférence sur un thème, voici le prospectus distribué à l'entrée de celle sur "le bestiaire", comportant au verso la liste des oeuvres entendues.

Conférence Bestiaire recto   Conférence Bestiaire verso

      Vous apprécierez la large palette évoquée, tant au niveau des styles musicaux qu'en ce qui concerne les animaux concernés. Cependant Robert Bichet n'aura choisi, comme toujours, que des oeuvres qu'il affectionne particulièrement et dont il peut donc parler avec l'émotion qui convient. 

   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Martine Maillard - dans Cours - conférences
commenter cet article

commentaires

Russalka 21/10/2010 09:06


Des conférences comme je les aime, qui n'exposent pas les oeuvres dans un langage technique et sec mais qui se promènent dans leurs bois, leurs lisières, leurs ciels et rivières. Je suis très
contente que tu aies mis des boutons sur ce site car j'y viens au hasard, pas forcément pour lire la dernière parution de manière un peu mécanique. Et crois moi, je reviendrai sur ces pages lorsque
j'aborderai la musique contemporaine. Oui, il y a de belles choses dans cette musique de notre temps ( Martinu, j'adore et Stravinsky aussi!)


Martine Maillard 21/10/2010 10:13



Merci Viviane ! Je mets un temps infini à élaborer un article (puis à le sauvegarder) et ensuite je fais mille modifications : par exemple là je crois que je vais scinder cet article en 2 pour
donner une individualité )à la partie "conférence 2011 (tu recevras donc un nouvel avis de publication !). J'ai déjà fait ça avec "un été mouvementé" en déplaçant ce qui égait poésie en plusieurs
articles séparés. Je n'ai pas fini !! Car je n'ai encore mis ni musique (ou presque), ni dessins.... Ca va venir petit à petit.


Par contre je ne pense pas que je dévoilerai le contenu des conférences dans ces pages - si ce n'est peut-être comme je l'ai déjà fait la liste des oeuvres écoutées (mais il s'agit toujours
d'extraits n'excédant ps 5 mn !)



Profil

  • Martine Maillard
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet.    

Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.
  • "C'est quand on est enfant qu'on emmagasine dans son cœur les choses les plus importantes de la vie" , dit souvent Robert Bichet. Je souhaite vous faire partager ici son enthousiasme et ses passions.

Présentation

Né en 1947, Robert Bichet reçut d'abord  une formation de musicien au Conservatoire National de Région de Tours en hautbois puis en écriture. Simultanément il publia deux recueils de poèmes sur la Région de Tours et commença à peindre sous l'influence de Pierre Dupas.

            Arrivé à Paris en 1970, il suivit durant deux années le stage de formation organisé par le Groupe de Recherches Musicales de Radio France et le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis reçut une formation universitaire à la Faculté de Paris VIII où il fut admis au grade de licencié dans les départements de Musique et d'Arts Plastiques. 

          Tandis que deux nouveaux recueils de poèmes voyaient le jour, il s'initia à la gravure et commença à développer une technique d'encres soufflées. Par ailleurs ses relations avec de multiples amis instrumentistes enrichit sa connaissance des divers instruments et lui permit d'envisager une écriture musicale basée sur des masses sonores où apparaissent en relief des solistes dont tous les moyens sont mis en valeur. Cette exigence de recherche instrumentale lui valut une édition musicale à compte d'éditeur (chez Henri Lemoine) de son "Désert II" pour hautbois.

          Après avoir enseigné dans divers collèges de la Région Parisienne et avoir réussi à y insuffler un élan vers l'expression musicale contemporaine, il fut nommé en 1981 directeur du Conservatoire Municipal de Musique d'Issoudun (Indre), où conjointement à ses activités d'administrateur il développa largement sa peinture,  sa poésie et sa musique, par des créations originales spécialement conçues  pour ses élèves, ou même pour les enfants des écoles, appelés à participer.

        Retraité depuis 2007 il poursuit ardemment par des cours, des conférences, des animations, des concerts et des expositions, le but qu'il s'est fixé :  amener chacun à éveiller le poète qui sommeille en lui, en prenant conscience que tout être humain est un créateur.       

L'Art vient d'ailleurs, il est sacré.

L'artiste n'est qu'un transmetteur capable de s'émerveiller.

Quels que soient sa race, son sexe, son âge, sa condition sociale, tout être humain a la possibilité de dire ou de penser : "c'est beau... ... ... "

C'est à cet instant qu'il devient poète.

S'il s'autorise à créer envers et contre tous, il devient alors artiste, nourri par l'énergie d'une force intérieure qui le dépasse et qui le guide.

Robert Bichet

Citations

« L'artiste doit aimer la vie et montrer qu'elle est belle. »

Anatole France

 

« Nous, nous voulons être les poètes de notre vie. » 

Frédéric Nietzsche

Un Reportage Vidéo

Bibliographie

POÉSIE

- Expansion d'amour

(Editions J.F.P.F., 1967) épuisé.

- Triptyque :

  . Expansion d'amour
 . Altitudes

  . Douze paraboles pour une jeune fille

(Editions José Millas-Martin, 1970) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions Saint-Germain des Prés, 1971) épuisé.

- De la fenêtre

(Editions José Millas-Martin, 1972).

- Mes saisons de Bracieux

   Poèmes pour eux

   Poèmes venus d'ailleurs

(Editions Saint-Germain des Prés, 1973) épuisé

- Parcours secret derrière Orion

(Editions François Villon, 1997)

- Là-bas sont tous les rêves

(Editions Caractères, 2009)

 

MUSIQUE

- Désert II     pour hautbois

Extrait de "Du Fond du Gouffre", durée 7'

(Editions Henry Lemoine, 1986).

- Parcours secret derrière Orion      pour 7 saxophones

(5 saxophones alto mi b, 1 saxophone ténor si b et 1 saxophone baryton mi b), durée 20'

(Editions Van de Velde, 2002).